LOU_1/LOU19
Pierre Louÿs
ŒUVRES COMPLÈTES
TOME XIII
POÉSIES
1888-1920
PREMIERS VERS
À UNE NYMPHE DE DIANE
         Ô Vierge aux lèvres de victoire, 8
         Quand l’oiseau prendra son essor, 8
         Sans l’arrêter, aigle ou butor, 8
         Laisse au clou la salpinx d’ivoire. 8
5 Tu peux m’aimer, tu peux me croire. 8
         Viens. Je te dirai quel trésor 8
         Les lits de cèdre et de portor 8
         Donnent au corps dans la nuit noire. 8
         Et tu sauras d’autres combats 8
10 Que les sangliers mis à bas 8
         Ou l’assaut des trous à panthères. 8
         Et je verrai dans tes yeux d’or 8
         S’évanouir encore, encor, 8
         Les réserves et les mystères. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie