LOU_1/LOU23
Pierre Louÿs
ŒUVRES COMPLÈTES
TOME XIII
POÉSIES
1888-1920
PREMIERS VERS
LE BAISER SUR LA JOUE
         Laisse-moi, comme un peu ton frère, te baiser 12
         Sur la joue, ô Savante implacable et moqueuse. 12
         Cache ton sexe avec tes mains de Belliqueuse 12
         Et que veuillent tes seins d’orage s’apaiser. 12
5 Ma lèvre, voyageuse de ta chair, se lasse 12
         D’errer sur toi durant les heures… Il est temps 12
         Que je m’endorme et rêve entre tes bras contents 12
         Dont la nonchalance à ma nudité s’enlace. 12
         Laisse en toute pitié que pose ton amant 12
10 Sa bouche sur ta joue imprévue, en dormant 12
         Fraternel et gisant contre toi sans un geste. 12
         Et ces lèvres seront si franches, que sur nous 12
         S’attendrira comme un obscur parfum d’inceste, 12
         Et que, honteuse, tu fermeras tes genoux. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie