LOU_1/LOU32
Pierre Louÿs
ŒUVRES COMPLÈTES
TOME XIII
POÉSIES
1888-1920
PREMIERS VERS
ÉLÉVATION
         Dans le mystique amour de ta bouche, 9
         Je deviens grave et religieux. 9
         Mon front se courbe et mes doigts s’unissent 9
         Dans le mystique amour de tes yeux. 9
5 Ta bouche est là, dans sa chair de bronze, 9
         Jetant des feux dans l’ombre du soir : 9
         Ors byzantins gemmés d’escarboucles. 9
         Ta bouche est là, comme un ostensoir. 9
         Tes yeux sont là, qui m’ont rendu lâche. 9
10 Astres d’amour et d’impureté, 9
         Lueurs des nuits chaudes et bleuâtres, 9
         Tes yeux sont là comme un ciel d’été. 9
         Et je me dis, voyant sous un nimbe 9
         Ta bouche d’or monter vers les yeux… 9
15 Je ne sais rien du prêtre invisible, 9
         Mais je me dis : Ce sont les vrais dieux ! 9
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie