LOU_1/LOU42
Pierre Louÿs
ŒUVRES COMPLÈTES
TOME XIII
POÉSIES
1888-1920
ASTARTÉ
AU PRINCE TACITURNE
Ô Toi qui pour passer les fleuves taciturnes
Ne portes pas de fleur et marches vers la nuit.
HENRI DE RÉGNIER.
         Si j’entre en la forêt du frêne et de l’alberge 12
         Attiré par la lune au lac lucide et pur 12
         À l’espoir d’entrevoir comme un songe futur 12
         Ta chimère apparue au miroir de la berge, 12
5 Avant d’atteindre aux eaux d’où sa blanche ombre émerge 12
         La marque de tes pas séchée au terrain dur 12
         Me dira quel héros de l’aube ou de l’azur 12
         A fait sourdre le sang nuptial de la vierge. 12
         Je n’irai pas au bois conquérir les seins froids 12
10 Où ta longue épée entre et luit comme une croix, 12
         Chercheur de face pâle et d’âme taciturne ; 12
         Je suivrai le long gué par les marais du soir 12
         Et j’irai conquérir, nue en son thrône noir, 12
         Une déesse en fleurs dans une île nocturne. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie