LOU_1/LOU53
Pierre Louÿs
ŒUVRES COMPLÈTES
TOME XIII
POÉSIES
1888-1920
ASTARTÉ
CHUTE DE JOUR
À Marcel Drouin.
         L’ombre odorante où vibre une lueur fleurie 12
         S’égaye à la brise aux reflets du jour changeant. 12
         Le sillage de l’air limpide est bleu d’argent 12
         Comme un fond d’eau où le soleil se colorie. 12
5 Et dans le cadre des feuilles, la closerie 12
         Aérée, où des libellules vont nageant, 12
         Avec des gestes se déchevèle en neigeant 12
         Des parcelles de rose amoureuse et mûrie. 12
         Le vent fragile vient parmi les frondaisons 12
10 Allongeant les soleils cerclés sur les gazons 12
         Ébruiter un frisson sous les feuilles dorées, 12
         Mais le bois déjà noir jusqu’aux longs horizons 12
         S’endort dans la fraîcheur plus sombre des orées 12
         Aux bras pernicieux et pâles de la nuit. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie