LOU_1/LOU74
Pierre Louÿs
ŒUVRES COMPLÈTES
TOME XIII
POÉSIES
1888-1920
CHRYSIS
GIBIER DIVIN
PLUTARQUE, Sulla, 55.
         Un soir, deux éclaireurs envoyés par Sulla, 12
         Dans le val le plus noir des monts Acrocéraunes, 12
         Débusquèrent de l’herbe, entre deux buissons d’aulnes, 12
         Un satyre affolé qui s’était blotti là. 12
5 Il voulut fuir, grimper, bondir : on l’accula… 12
         En guerre chez les dieux, Rome traquait les faunes. 12
         On traîna celui-ci devant les Aigles jaunes, 12
         Et le vieux conquérant lui-même lui parla. 12
         Il demanda son nom, sa nocturne origine, 12
10 S’il était bien de ceux que le pâtre imagine 12
         Sous les flots verts des bois… Le captif immortel 12
         Répondit. Mais sa voix que nul ne put comprendre 12
         Faisait gémir l’airain suspendu sur l’autel, 12
         Et son grand corps plein d’ombre était couleur de cendre. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie