LOU_1/LOU88
Pierre Louÿs
ŒUVRES COMPLÈTES
TOME XIII
POÉSIES
1888-1920
LA FORÊT DES NYMPHES
LA NASARDE
         D’un seul bond, enfourchant la nuque du satyre, 12
         La nymphe rit, s’assied, cambre ses lestes reins, 12
         Frotte son petit ventre au col couvert de crins 12
         Et, les pieds en avant, toute souple, s’étire. 12
5 Pan surpris fait un pas. Il chancelle. Assourdi, 12
         Aveuglé dans l’étau des cuisses frémissantes, 12
         L’horrible dieu chéri par les adolescentes 12
         Voûte son large dos musculeux et grandi. 12
         Il la porte. Elle rit, danse du bout des hanches, 12
10 S’accoude au crâne hirsute, effeuille au vol des branches, 12
         Penche à l’ombre son front couronné de soleil, 12
         Risque un œil par-dessus les deux cornes, se montre, 12
         Et son pied familier nargue d’un coup d’orteil 12
         Le monstre du désir qui monte à sa rencontre. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie