LOU_1/LOU91
Pierre Louÿs
ŒUVRES COMPLÈTES
TOME XIII
POÉSIES
1888-1920
LA FORÊT DES NYMPHES
HOMMAGE À VICTOR HUGO
MISE AU TOMBEAU
         Le Satyre, Amour roux qu’il créa dieu des dieux, 12
         L’a repris pour soi-même et le porte à la tombe, 12
         Cadavre, mains d’où la clarté gouttèle et tombe 12
         Et qui livrent la lyre au vent mélodieux. 12
5 Il creusera la fosse à l’ombre d’un vieux arbre 12
         Près d’une source, où les nymphes d’eau souriront. 12
         Le soir, l’une viendra s’y défleurir le front, 12
         Et, tendre pour le Mort, couronnera son marbre. 12
         Alors penchant les mains sur les joncs palpitants, 12
10 Pan verra luire au ciel merveilleux des étangs 12
         Un pays pur de lune et de laiteux mystère ; 12
         Et la nuit sous les bois est de si triste argent 12
         Qu’il pensera rêver tout au cœur de la terre, 12
         L’âme, parmi des prés d’asphodèles, songeant. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie