LOU_1/LOU92
Pierre Louÿs
ŒUVRES COMPLÈTES
TOME XIII
POÉSIES
1888-1920
LA FORÊT DES NYMPHES
SONNET ADRESSÉ À M. MALLARMÉ
LE JOUR OÙ IL EUT CINQUANTE ANS
         Cinquante heures de nuit préparatoire, ô Maître ! 12
         Demain s’éblouiront d’aurore, et nous saurons 12
         A l’ombre magistrale errante sur nos fronts 12
         Qu’on a vu sourdre l’or et la lumière naître. 12
5 Eux aussi vont jurer que pas un ne fut traître 12
         Au doigt qui désignait l’aube rouge des troncs. 12
         Le jour croît. Vous verrez tous les mauvais larrons, 12
         Qui fuyaient de vous suivre au désert, reparaître. 12
         Ils donneront à qui méprisa leur troupeau 12
10 La gloire qu’ils rêvaient de pourpre sur leur peau 12
         Et les lauriers d’argent piqués aux fers de lance ; 12
         Mais nous n’entendrons pas ces voix soûles de bruit, 12
         Car nous aurons coupé pour le plus pur silence 12
         Sous vos pieds créateurs les roses de la nuit. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie