MAL_1/MAL45
Stéphane Mallarmé
POÉSIES
(édition DEMAN)
1887
[Triptyque]
III
         Une dentelle s'abolit 8
         Dans le doute du Jeu suprême 8
         À n'entr'ouvrir comme un blasphème 8
         Qu'absence éternelle de lit. 8
5 Cet unanime blanc conflit 8
         D'une guirlande avec la même, 8
         Enfui contre la vitre blême 8
         Flotte plus qu'il n'ensevelit. 8
         Mais, chez qui du rêve se dore 8
10 Tristement dort une mandore 8
         Au creux néant musicien 8
         Telle que vers quelque fenêtre 8
         Selon nul ventre que le sein, 8
         Filial on aurait pu naître. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie