MRT_3/MRT170
Albert Mérat
L'ADIEU
1873
IV
         Il reste la mélancolie 8
         Quand le bonheur s’en est allé. 8
         Alors il faut bien qu’on oublie 8
         Ou qu’on ne soit pu consolé, 8
5 Mais, comme l’oubli serait pire, 8
         Sans le vouloir on se souvient, 8
         Et la lèvre essaye un sourire 8
         Qu’on effort cruel y retient. 8
         Souvenir, oubli, même chose, 8
10 Faite de douceur et de fiel ! 8
         — Porte d’amour ouverte et close, 8
         Azur et tristesse du ciel ! 8
mètre profil métrique : 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie