MRT_3/MRT172
Albert Mérat
L'ADIEU
1873
VI
         C’était le bruit de sa bottine 8
         A travers ce que je rêvais, 8
         Ou sa tête penchée et fine 8
         Près de mon front, quand j’écrivais. 8
5 Elle fit ce manège d’ange 8
         Deux beaux étés et deux hivers. 8
         Je disais : « Cela me dérange, 8
         « Et je ne ferai pas de vers. » 8
         Elle remuait tout de même; 8
10 La plume me tombait des doigts. 8
         — Parfums légers de ce qu’on aime, 8
         Musique éteinte de sa voix ! 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie