MRT_3/MRT183
Albert Mérat
L'ADIEU
1873
XVII
         Les étoiles ne me sont rien, 8
         Et je ne saurais rien leur dire. 8
         Un même éclat qui les vaut bien 8
         Fait ton regard et ton sourire. 8
5 Ceux qui, niant un bien réel, 8
         Cherchent les astres sous leurs voiles, 8
         Se trompent : ce n’est pas au ciel 8
         Que sont les plus douces étoiles. 8
         L’éclat des yeux, bien plus certain, 8
10 Est meilleur parce qu’il est nôtre. 8
         Il se lève soir et matin; 8
         C’est la nuit seule qui fait l’autre. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie