MUS_3/MUS109
Alfred de Musset
POÉSIES COMPLÉMENTAIRES
1828-1855
Dans la Prison de la Garde nationale
VERS ÉCRITS AU-DESSOUS
D'UNE TÊTE DE FEMME DESSINÉE SUR LE MUR
         Qui que tu sois, je t'en conjure, 8
         Mets ton lit de l’autre côté. 8
         Ne traîne pas ta couverture 8
         Sur le sein déjà maltraité 8
5 De cette douce créature. 8
         Un crayon plein d’habileté 8
         Créa son aimable figure, 8
         Qui respire la volupté. 8
         Elle est belle, laisse-la pure. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie