MUS_3/MUS111
Alfred de Musset
POÉSIES COMPLÉMENTAIRES
1828-1855
A Mademoiselle Anaïs
RONDEAU
         Que rien ne puisse en liberté 8
         Passer sous le sacré portique 8
         Sans être quelque peu heurté 8
         Par les bornes de la critique, 8
5 C'est un axiome authentique. 8
         Pourquoi tant de sévérité ? 8
         Grétry disait avec gaîté : 8
         « J 'aime mieux un peu de musique 8
         Que rien. » 2
10 A ma Louison ce mot s'applique. 8
         Sur le théâtre elle a jeté 8
         Son petit bouquet poétique. 8
         Pourvu que vous l'ayez porté, 8
         Le reste est moins, en vérité, 8
15 Que rien. 2
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie