NOA_1/NOA109
Anna de Noailles
Les Vivants et les Morts
1913
III
LES ÉLÉVATIONS
À MISTRAL
         O Mistral, la Mireille antique, 8
         — Chloé qui dansait dans le thym- 8
         Suspend sa flûte bucolique 8
         Au vert laurier de ton jardin ! 8
5 Elle s'approche et te contemple ; 8
         Et, dans le vent rapide et pur, 8
         C'est toi la colonne du temple, 8
         C'est toi l'olivier sur l'azur ! 8
         Tu étincelles dans l'espace 8
10 Par tes airs de pâtre et de roi ; 8
         Ton cœur enveloppe ta race 8
         Et ton pays descend de toi ! 8
         Sous le soleil et les étoiles 8
         Tu tiens ta lyre au son hautain, 8
15 Comme un vaisseau gonfle sa voile 8
         Et bondit sur les flots latins ! 8
         Le vent bleu, sur la pierre blanche, 8
         De ses beaux bras audacieux 8
         Trempés dans le parfum des branches, 8
20 Étale ton nom sous les cieux ! 8
         La musique glissante ou vive 8
         Baigne et soulève tes pipeaux 8
         Comme un fleuve franchit sa rive 8
         Et s'étend parmi les roseaux… 8
25 — Ainsi nous recherchions l'Histoire, 8
         L'Hellade avec ses temples roux, 8
         Quand c'est toi, la Nef, la Victoire, 8
         Et le Grec béni de chez nous ! 8
         Et Chloé, fille de Sicile, 8
30 Retrouve en toi le sol natal ; 8
         Son miroir, sa lampe d'argile, 8
         Elle les consacre à Mistral, 8
         Heureuse, après un si long somme, 8
         De voir, dans l'azur et le vent, 8
35 Que Daphnis, le plus beau des hommes, 8
         A pris l'éclat d'un dieu vivant… 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie