NOA_1/NOA38
Anna de Noailles
Les Vivants et les Morts
1913
I
LES PASSIONS
DESTIN IMPRÉVISIBLE
         Destin imprévisible, obscur dispensateur, 12
         Qui répandez l'amour et les maux dans l'espace, 12
         J'étais comme un chevreuil épuisé par la chasse, 12
         Et pourtant je voulais goûter à ce bonheur ! 12
5 Sachant ce qu'il en coûte et ce qu'il faut qu'on souffre 12
         Quand la pauvre âme à peine effleure le plaisir, 12
         Je rôdais cependant sur le bord de ce gouffre, 12
         L'esprit bouleversé par l'immortel désir. 12
         Plus chaud qu'une forêt où l'incendie avance, 12
10 L'Éros impitoyable appuyait sur mes yeux 12
         Ses regards débordants, fermes, audacieux, 12
         Qui semblent révéler le monde et la science. 12
         Mais, ô Destin profond, maître des fronts brûlants, 12
         Vous n'avez pas permis l'ineffable aventure, 12
15 Peut-être vouliez-vous m'épargner la torture 12
         Dont tout humaine joie est le commencement. 12
         Je vous entends, Destin, j'irai, paisible et lasse, 12
         Sans le fol tremblement qui soulevait mon cœur. 12
         Et c'est un témoignage infini de vos grâces 12
20 Que déjà vous m'ayez refusé le bonheur… 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie