NOA_1/NOA39
Anna de Noailles
Les Vivants et les Morts
1913
I
LES PASSIONS
COMME LE TEMPS EST COURT…
         Comme le temps est court qu'on passe sur la terre 12
         Si peu de matins vifs, 6
         Si peu de rêverie heureuse et solitaire 12
         Dans des jardins naïfs ; 6
5 Si peu de la jeunesse, et si peu de surprise, 12
         De beaux jeux excitants, 6
         Comme le premier soir où l'on a vu Venise, 12
         Où l'on entend Tristan ! 6
         Hélas ! ne pouvoir dire au temps fougueux d'attendre, 12
10 «Ne me détruisez pas ! 6
         Les autres qui viendront ne seront pas plus tendres, 12
         N'ont pas de plus doux bras. 6
         «Elles ne diront rien que ma voix, avant elles, 12
         N'ait chaudement tracé ; 6
15 Qu'importent leurs chansons de douces tourterelles, 12
         Leur cœur est dépassé !» 6
         Ah ! qu'encor, que toujours je m'unisse à mon rêve 12
         Ailé, brusque et brûlant, 6
         Comme l'ivre Léda s'abat et se soulève 12
20 Près de son cygne blanc ! 6
         — Mais vous serez dissous, cœur éclatant et sombre, 12
         Vous serez l'herbe et l'eau, 6
         Et vos humains chéris n'entendront plus dans l'ombre 12
         Votre éternel sanglot… 6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie