NOA_1/NOA4
Anna de Noailles
Les Vivants et les Morts
1913
I
LES PASSIONS
TU T'ÉLOIGNES, CHER ÊTRE…
         Tu t'éloignes, cher être, et mon cœur assidu 12
         Surveille ta présence, au lointain scintillante ; 12
         Te souviens-tu du temps où, les regards tendus 12
         Vers l'espace, ma main entre tes mains gisante, 12
5 J'exigeai de régner sur la mer de Lépante, 12
         Dans quelque baie heureuse, aux parfums suspendus, 12
         Où l'orgueil et l'amour halettent confondus ? 12
         A présent, épuisée, immobile ou errante, 12
         J'abdique sans effort le destin qui m'est dû. 12
10 Quel faste comblerait une âme indifférente ? 12
         Je n'ai besoin de rien, puisque je t'ai perdu… 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie