NOA_1/NOA78
Anna de Noailles
Les Vivants et les Morts
1913
II
LES CLIMATS
AUTOMNE
         Puisque le souvenir du noble été s'endort, 12
         Automne, par quel âpre et lumineux effort, 12
         — Déjà toute fanée, abattue et moisie, — 12
         Jetez vous ce brûlant accent de poésie ? 12
5 Votre feuillage est las, meurtri, presque envolé. 12
         C'est fini, la beauté des vignes et du blé ; 12
         Le doux corps des étés en vous se décompose ; 12
         Mais vous donnez ce soir une suprême rose. 12
         — Ah ! comme l'ample éclat de ce dernier beau jour 12
10 Soudain réveille en moi le plus poignant amour ! 12
         Comme l'âme est par vous blessée et parfumée, 12
         Triste Automne, couleur de nèfle et de fumée !… 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie