PON_1/PON50
Raoul Ponchon
La muse au cabaret
1920
LA MUSE AU CABARET
LE SAUCISSON
À M. le comte de A. de M…,
qui m’avait envoyé un magnifique
saucisson d’Arles.
         Parbleu ! mon gentilhomme, 6
         Éprouvé gastronome, 6
         Ce saucisson vainqueur 6
         Que ta munificence 6
5 M’adresse de Provence, 6
         Il me va droit au cœur. 6
         Mais, ami, je te parle : 6
         Quoi ! ce citoyen d’Arles 6
         N’est-il qu’un saucisson, 6
10 Bon pour le réfectoire, 6
         Un objet transitoire, 6
         Et privé de raison ? 6
         Tudieu ! la belle mine ! 6
         Mais, plus je l’examine, 6
15 Plus il me fait rêver. 6
         Et pour lui rendre hommage, 6
         Je cherche quelque image, 6
         Et ne la puis trouver. 6
         C’est la masse d’Hercule… 6
20 Sinon un tubercule 6
         Monstrueux, tout en chair, 6
         Dont la forme phallique 6
         Rendrait mélancolique 6
         Un Abélard, mon cher ! 6
25 Lorsque je me compare 6
         À ce saucisson rare, 6
         J’en ai comme un frisson, 6
         Et je me désapprouve. 6
         À côté je me trouve 6
30 Un bien petit garçon. 6
         Que dis-je ?… Dieu me damne, 6
         Si le… chose d’un âne 6
         Ne me semble un joujou. 6
         Et le sceptre que braque 6
35 Le prince de Lampsaque, 6
         Un pur sifflet d’un sou ! 6
         Je me demande même, 6
         En ma pudeur extrême, 6
         Prompte à s’effaroucher, 6
40 Quelle feuille de vigne, 6
         Tant il est gros et digne, 6
         Le pourrait bien cacher ? 6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie