PON_1/PON70
Raoul Ponchon
La muse au cabaret
1920
PROPOS DE TABLE
LES CIGARES DU ROY
À Adolphe Brisson.
Il paraît que c’est le roi Édouard.
Qui fume les meilleurs cigares.
         Je lisais, l’autre jour, un journal visigoth, 12
         Dans une tabagie, 6
         En tirant, sans succès, sur un affreux mégot 12
         Issu de la Régie ; 6
5 Quand mes yeux tout à coup tombèrent, par hasard, 12
         Sur trois ou quatre lignes, 6
         Desquelles il ressort que fume seul Édouard 12
         Des cigares insignes. 6
         Ils lui coûtent cent sols — mettons quatre shillings, 12
10 Pour la couleur locale — 6
         Ils peuvent, à ce prix, n’être pas très vilains. 12
         Tels qu’on nous les signale. 6
         Qu’en dites-vous, fumeurs ? Je sais bien que le prix 12
         Ne fait rien à l’affaire… 6
15 Pourtant, même à cent sous, on ignore à Paris, 12
         Le bon cigare à faire. 6
         Or, tout en mâchonnant mon mégot odieux, 12
         Plus que rudimentaire, 6
         Je me représentais d’autant plus merveilleux, 12
20 Ceux du roi d’Angleterre. 6
         C’étaient des « partagas », des « conchas » merveilleux, 12
         Interdits aux profanes, 6
         Et des « regalias » perlés, dignes des Dieux, 12
         Fine fleur des Havanes. 6
25 Je les voyais assez gros et longs, boudinés 12
         Comme des doigts de carmes, 6
         Humides un petit, noirs, au moins basanés, 12
         Et bagués à ses armes. 6
         La tripe en est de choix et non plus un déchet, 12
30 Dans la cape étoffée ; 6
         La robe doit sortir, tant elle a de cachet, 12
         D’un atelier de fée. 6
         Que s’ils sont autrement, il les garde pour lui, 12
         Je n’en ai nulle envie. 6
35 J’aimerais mieux fumer à partir d’aujourd’hui, 12
         Du chou, toute ma vie. 6
         Et je voyais aussi les esclaves soumis 12
         Des Cubas, des Florides, 6
         Dans les champs de tabac, ainsi que des fourmis, 12
40 Sous les zones torrides, 6
         S’agiter nuit et jour, et trier avec soin 12
         Les feuilles capitales, 6
         Et les mille travaux et tout le tintouin, 12
         Jusqu’aux boîtes finales. 6
45 Ces boîtes débarquaient, sans passer à l’octroi. 12
         Aux quais de la Tamise, 6
         Puis elles s’entassaient tôt après chez le Roi, 12
         Dans l’armoire aux chemises. 6
         J’ajoute qu’il m’en donnait une, aimablement… 12
50 La vision fut brève, 6
         Car je me retrouvai, comme aujourd’hui, fumant 12
         Un bon cigare — en rêve ! 6
         Et je me consolai. Sont-ils si bons que ça, 12
         Les cigares qu’il fume, 6
55 Après tout ? Là dessus qui donc se prononça ? 12
         Un simple « gens de plume ». 6
         Un roi peut être un roi superbe de tout point, 12
         Un César des plus rares, 6
         Et faire le bonheur de son peuple, et ne point 12
60 S’y connaître en cigares. 6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie