PON_1/PON75
Raoul Ponchon
La muse au cabaret
1920
PROPOS DE TABLE
LA FORMULE 606
         Ainsi que le disait notre François premier : 12
         « Souvent femme avarie » 6
         Il en sut quelque chose, étant fort coutumier 12
         De la galanterie. 6
5 Il fut donc affligé de ce mal dont Brieux 12
         Tellement s’inquiète ; 6
         Mal qui nous vint de Naple, assurent nos aïeux, 12
         Qui firent sa conquête. 6
         Et puis, ça n’était pas la petite… comment 12
10 Dirai-je ?… mais la grande 6
         Qu’il avait, la majeure, et tout le tremblement. 12
         Si j’en crois la légende. 6
         Chez les grands tout est grand — comme dit la chanson. 12
         La belle Ferronnière 6
15 L’avait royalement servi… d’une façon 12
         Toute particulière. 6
         Il eut beau consulter des docteurs, nécromants, 12
         Mires et thaumaturges, 6
         Ils savaient, tout au plus, donner des lavements, 12
20 Administrer des purges. 6
         Que vouliez— vous qu’il fît contre eux tous ? Qu’il mourût ! 12
         C’est ce qu’il fit, du reste. 6
         Des microbes affreux le mangèrent tout cru. 12
         Tel fut son sort funeste. 6
***
25 Ah ! que n’a-t-il vécu, ce bon roi, de nos jours ! 12
         Il eût pu, sans encombre, 6
         En cent endroits divers varier ses amours. 12
         Paix à sa royale ombre ! 6
         Aujourd’hui, grâce à la formule six-cent-six, 12
30 Qui nous vient d’Allemagne, 6
         Le plus « avarié » peut, même « in extremis » 12
         Se remettre en campagne… 6
         C’est le docteur « Ehrlich » qui le dit, Quant à moi, 12
         Qui suis le moins chimiste 6
35 Des hommes, si je peux seulement dire en quoi 12
         Sa formule consiste, 6
         Dont il va prétendant le Codex enrichir, 12
         Je veux bien ne plus boire 6
         Que du lait, dans lequel on fait de l’eau vichyr, 12
40 Jusqu’à mon purgatoire ! 6
         Je n’en suis, je dois dire, autrement curieux. 12
         Ce doit être, je pense, 6
         Le produit excellent, rare et mystérieux 12
         D’une chimie intense… 6
45 Cependant, nos docteurs, — on les reconnaît là — 12
         Plus têtus que des mules, 6
         Ne considèrent pas que ce soit du tout la 12
         Meilleure des formules. 6
         Ce qui fait croire qu’ils en ont certainement 12
50 Une six-cent-septième, 6
         Valant celle, dix fois, du docteur allemand, 12
         Sur qui soit l’anathème ! 6
         « Nous avons essayé ce fameux six-cent-six, 12
         Sur quinze cents malades » 6
55 Disent-ils — « Il en meurt à peu près neuf sur dix ! 12
         Quelle dégringolade ! » 6
         À quoi le sieur Ehrlich répond : « Hé ! mes chéris. 12
         À quoi bon cet esclandre ?… 6
         Ils meurent, je veux bien, mais ils meurent… guéris. 12
60 Le tout est de s’entendre. » 6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie