PON_1/PON92
Raoul Ponchon
La muse au cabaret
1920
PROPOS DE TABLE
L’EXEMPLAIRE DU ROY
À mon ami E. Fasquelle.
         J’ai rêvé posséder | les œuvres de Malherbe. 6+6
         Un exemplaire unique, | admirable, un trésor ! 6+6
         Tout habillé de pourpre, | et les fleurs de lys d’or 6+6
         En étoilent les plats, | nombreuses comme l’herbe. 6+6
5 Le vélin en est pur, | l’impression superbe. 6+6
         Messieurs les éditeurs, | à cette époque encor, 6+6
         Se montraient soucieux | de soigner le décor 6+6
         Qui faisait ressortir | et resplendir le verbe. 6+6
         Mais ce rare bouquin | ne serait rien, ma foi, 6+6
10 S’il n’était pas le propre | exemplaire du Roy. 6+6
         Il l’est. Et dans un coin | de marge, on y remarque, 6+6
         Alors que le poète | arrive au baragouin 6+6
         Dans l’éloge, ces mots, | de la main du monarque : 6+6
         « Mon vieux Malherbe, ici, | tu vas un peu trop loin ! » 6+6
mètre profil métrique : 6+6
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie