PRU_1/PRU38
René-François Sully Prudhomme
Les Vaines Tendresses
1875
L'ALPHABET
         Il gît au fond de quelque armoire 8
         Ce vieil alphabet tout jauni, 8
         Ma première leçon d'histoire, 8
         Mon premier pas vers l'infini. 8
5 Toute la Genèse y figure ; 8
         Le lion, l'ours et l'éléphant ; 8
         Du monde la grandeur obscure 8
         Y troublait mon âme d'enfant. 8
         Sur chaque bête un mot énorme 8
10 Et d'un sens toujours inconnu, 8
         Posait l'énigme de sa forme 8
         A mon désespoir ingénu. 8
         Ah ! dans ce lent apprentissage 8
         La cause de mes pleurs, c'était 8
15 La lettre noire, et non l'image 8
         Où la Nature me tentait. 8
         Maintenant j'ai vu la Nature 8
         Et ses splendeurs, j'en ai regret : 8
         Je ressens toujours la torture 8
20 De la merveille et du secret, 8
         Car il est un mot que j'ignore 8
         Au beau front de ce sphinx écrit, 8
         J'en épelle la lettre encore 8
         Et n'en saurai jamais l'esprit. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie