QUI_1/QUI6
Pierre Quillard
La lyre héroïque et dolente
1897
DE SABLE ET D'OR
LES FLEURS NOIRES
SOLITUDE
A Grégoire le Roy.
         C'est un grand silence après le chant du cor, 5+6 a
         Comme dans les villes mortes 7 b
         Où les chats peuvent encor 7 a
         Rêver sur le seuil des portes. 7 b
5 Sous le dais noir de la nuit 7 a
         Les rois radieux, les belles chevauchées 5+6 b
         Foulaient dans l'or et le bruit 7 a
         Le sang des roses fauchées. 7 b
         Des femmes embaumaient l'air 7 a
10 Parmi le velours des porches ; 7 b
         Nous voyions couler la résine des torches 5+6 b
         Sur les gantelets de fer. 7 a
         Mais les heures sont passées 7 a
         De la joie et du décor 7 b
15 Et dans nos âmes lassées 7 a
         C'est un grand silence après le chant du cor. 5+6 b
mètre profils métriques : 7, 5+6
forme globale type : suite périodique
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie