REG_1/REG16
Henri de Regnier
La Cité des eaux
1902
SALUT A VERSAILLES
LE REPOS
         Le bronze grave étreint de son sommeil pesant 12
         Ton corps au geste las et ta face verdie ; 12
         Et quelle douloureuse et douce tragédie 12
         T'a faite la statue où tu dors à présent ? 12
5 Le marbre de ton socle est rouge et l'on y sent 12
         Partout la pourpre encor d'une tache agrandie ; 12
         Est-ce la flèche aiguë ou la hache hardie 12
         Qui t'a couchée ainsi plus belle dans ton sang ? 12
         Le bronze jaune et vert qui souffre et qui suppure, 12
10 Dont s'aigrit la patine et suinte la coulure, 12
         Sculpte de ton repos un cadavre éternel ; 12
         Et la matière où tu survis te décompose ; 12
         Mais, puisque tendre fut ton Destin ou cruel, 12
         Laisse croître à tes pieds la ciguë ou la rose. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie