REG_1/REG51
Henri de Regnier
La Cité des eaux
1902
ODE ET POÉSIES
INVOCATION
         Ombres de mes sept Sœurs et de mes sept Pensées ! 12
         Toi, par la flèche, et toi, par la pierre lancée 12
         Au travers de la haie et par-dessus le mur ; 12
         Toi, par la fleur tendue, et toi, par le fruit mûr 12
5 Offerts l'un à ma bouche et l'autre à mon sourire ; 12
         Toi que la nuit endort, toi que l'aurore étire, 12
         Toi qui ruisselles d'eau, toi qui coules de sang, 12
         Vous toutes qui parlez, passantes, au passant, 12
         Assises dans le soir ou debout dans l'aurore, 12
10 Le long du fleuve calme ou de la mer sonore, 12
         Le pied sur l'herbe haute ou sur le rocher nu, 12
         Sur la lande déserte où danse un bouc cornu 12
         Ou dans le verger clair où chante une colombe 12
         Tandis que l'heure, hélas ! marque d'un fruit qui tombe 12
15 Son invisible fuite et son muet retour ; 12
         Vous qui êtes la Mort, vous qui êtes l'Amour 12
         O flamboyantes, ô légères, ô glacées, 12
         En vous voyant marcher dans mon âme, Pensées 12
         Qui descendez en moi les pentes de l'oubli, 12
20 Pour que vous les miriez en son lac d'or pâli 12
         J'ai fait à vos sept fronts à jamais sept couronnes 12
         Avec des fleurs d'été, avec des fleurs d'automne, 12
         Avec l'algue du fleuve et l'algue de la mer 12
         Et des feuillages durs immortellement verts 12
25 Et des feuilles de lierre et des feuilles d'orties, 12
         Avec des cailloux noirs et des gemmes polies ; 12
         Et, pour qu'en ma mémoire il se revive encor, 12
         J'ai couronné en vous mon Rêve sept fois mort. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie