REG_2/REG105
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
ARÉTHUSE
FLÛTES D’AVRIL ET DE SEPTEMBRE
Allégorie
         J’ai vu dans mon miroir où s’est connu mon songe, 12
         Face à face et parmi des guirlandes de bronze, 12
         Le sourire qu’avait ma joie ou ma tristesse ; 12
         C’est là que j’ai trouvé cette autre que je cherche 12
5 Dans ma voix, dans mon pas sur les feuilles séchées, 12
         Dans ce que ma mémoire a dit à mes pensées, 12
         Dans ce que le silence apprenait à mon ombre ; 12
         Et la voici parmi les guirlandes de bronze 12
         Qui me regarde enfin avec mes propres yeux. 12
10 Ô mystère d’être la seule toutes deux, 12
         Moi l’anxieuse, aussi, de cette autre anxieuse ! 12
         Ô double solitude où chacune était seule 12
         Et d’où chacune enfin pour se voir est venue 12
         Et pour être plus près encor s’est mise nue ; 12
15 Et je sais maintenant, sœur pareille aux fontaines, 12
         Le sourire à jamais de ma face certaine 12
         Autour de qui se crispe un feuillage de bronze 12
         Où la gloire à mon front par un laurier s’annonce, 12
         Et debout devant moi je fais avec mes mains 12
20 L’offrande de mes jours à mes graves destins ! 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie