REG_2/REG109
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
ARÉTHUSE
FLÛTES D’AVRIL ET DE SEPTEMBRE
Les Regrets
         Au crépuscule mauve au delà de la haie 12
         Où l’épine à la fleur survit avec la baie, 12
         La Colère a passé, ce soir, sur le chemin, 12
         Hautaine avec la torche et le glaive à la main, 12
5 Et l’Orgueil la suivait pas à pas et la Haine 12
         Et l’Amour qui fit signe à mon âme incertaine ; 12
         Il a tourné la tête et j’aurais pu le suivre… 12
         L’heure du sablier sonnait à la clepsydre 12
         Dans ma calme maison par la porte entr’ouverte ; 12
10 Et j’ai vu, sur le sable pâle et l’herbe verte, 12
         Avec l’ombre du toit, l’ombre du vieux cyprès ; 12
         Et toute la douceur juste du jardin frais 12
         Est jusqu’à moi venue avec l’odeur des mousses, 12
         Et j’ai pensé, parmi la paix des choses douces, 12
15 À ma flûte d’ébène et à ma flûte d’or 12
         Et à mon verre de cristal où jusqu’au bord 12
         L’eau fraîche fait perler une sueur de givre ; 12
         J’ai vu le sablier auprès de la clepsydre 12
         Et la vie à jamais la même et j’ai pleuré 12
20 De ce que seul d’entre eux l’Amour ne fût entré, 12
         Car la flûte, la faulx, la serpe et l’arrosoir 12
         Sont tristes quelquefois à qui marche, le soir, 12
         Silencieux et que la fontaine s’est tue, 12
         Autour du buis taillé qui borde les laitues. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie