REG_2/REG111
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
ARÉTHUSE
FLÛTES D’AVRIL ET DE SEPTEMBRE
Le Voyageur
         Vers la douce maison dont j’ai fermé la porte, 12
         Un soir, sur l’âtre en cendre et sur la lampe morte, 12
         Je reviendrai, car l’aube est triste sur la mer, 12
         Y rallumer la lampe éteinte et l’âtre clair ; 12
5 La forêt est si vaste au bout des marais mornes 12
         Que l’an aura déjà décliné vers l’automne 12
         Quand mes pas oubliés ranimeront l’écho 12
         Qui répond, en entrant, à gauche de l’enclos. 12
         Anxieux qu’au jardin les Faunes sous les treilles 12
10 Aient, la ruche rompue, emporté les abeilles 12
         Et les Satyres bu les outres du cellier 12
         En dansant et pillé les plants et l’espalier 12
         Et, avec les roses mortes, dans la fontaine 12
         Jeté des fruits pourris, des caïeux et des graines. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie