REG_2/REG113
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
ARÉTHUSE
FLÛTES D’AVRIL ET DE SEPTEMBRE
L'Attente
         Le jardin, cet avril, a porté bien des roses 12
         El voici que déjà les rivières sont grosses 12
         Des orages d’hier et des premières pluies ; 12
         La vigne grimpe rouge au balustre où j’appuie 12
5 Mon coude sur la mousse et mon front dans ma main, 12
         Et l’ornière se creuse aux glaises des chemins, 12
         Et je t’entends venir, Automne, et ton pied butte ; 12
         Tu chancelles ivre du vin nouveau. La flûte 12
         Pousse avec les roseaux au bord de la fontaine 12
10 Dans le doux vent qui la tourmente, verte et vaine ! 12
         Anxieuse, elle attend le souffle qu’elle inspire 12
         Et les trous dont on l’ouvre et le doigt et la cire 12
         Qui la façonne et les lèvres qui, bien unies, 12
         Joindront sa chanson claire à tes mélancolies, 12
15 Automne ! et, dans le vent venu des vieux étés, 12
         Uniront leur jeunesse à ta maturité 12
         Et les rires d’avril aux larmes de septembre 12
         Et dans l’ombre feront soupirer de l’entendre 12
         Mêler ce qui fut doux à ce qui est morose, 12
20 Le doux bruit de la pluie avec l’odeur des roses. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie