REG_2/REG138
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
LES ROSEAUX DE LA FLÛTE
Les Pins
         Les pins chantent, arbre par arbre, et tous ensemble ; 12
         C’est toute une forêt qui sanglote et qui tremble, 12
         Tragique, car le vent, ici, vient de la mer ; 12
         Sa douceur est terrible et garde un goût amer 12
5 Et d’endormir nos soirs il se souvient encore 12
         D’être né du sursaut d’une farouche aurore 12
         Dans l’écume qui bave et la houle et l’embrun ; 12
         Et, sous les hauts pins roux qui chantent, un à un, 12
         Ou qui grondent en unissant de cime en cime 12
10 Le refrain éternel de leur flot unanime, 12
         Le bonheur qui s’endort et qui ferme les yeux 12
         Croit entendre, en un rêve encore soucieux, 12
         La rancune ancienne et la rauque colère, 12
         Couple hargneux qui hurle et se guette et se flaire, 12
15 Passer dans sa mémoire et mordre son sommeil ; 12
         Et la joie, au sommet des grands arbres vermeils 12
         Que le soir fait de pourpre et que l’heure ensanglante, 12
         Ressemble à la colombe harmonieuse et lente 12
         Et dont le chant roucoule et se perd et s’éteint 12
20 Dans la rouge rumeur que murmurent les pins. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie