REG_2/REG153
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
INSCRIPTIONS POUR LES TREIZE PORTES DE LA VILLE
Pour la Porte des Guerriers
         Porte haute ! ne crains point l’ombre, laisse ouvert 12
         Ton battant d’airain dur et ton battant de fer. 12
         On a jeté tes clefs au fond de la citerne. 12
         Sois maudite à jamais si la peur te referme ; 12
5 Et coupe, comme au fil d’un double couperet, 12
         Le poing de toute main qui te refermerait. 12
         Car, sous ta voûte sombre où résonnaient leurs pas, 12
         Des hommes ont passé qui ne reculent pas, 12
         Et la Victoire prompte et haletante encor 12
10 Marchait au milieu d’eux, nue en ses ailes d’or, 12
         Et les guidait du geste calme de son glaive ; 12
         Et son ardent baiser en pourpre sur leur lèvre 12
         Saignait, et les clairons aux roses de leurs bouches 12
         Vibraient, rumeur de cuivre et d’abeilles farouches ! 12
15 Ivre essaim de la guerre aux ruches des armures, 12
         Allez cueillir la mort sur la fleur des chairs mûres, 12
         Et si vous revenez vers la ville natale 12
         Qu’on suive sur mon seuil au marbre de ses dalles, 12
         Quand ils auront passé, Victoire, sous tes ailes, 12
20 La marque d’un sang clair à leurs rouges semelles ! 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie