REG_2/REG154
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
INSCRIPTIONS POUR LES TREIZE PORTES DE LA VILLE
Pour la Porte des Pasteurs
         Avec l’aube, l’aurore et le premier soleil, 12
         Éleveurs de bétail ou trieurs de méteil, 12
         Vous entrerez, poussant en files devant vous 12
         Les grands bœufs de labour qui bavent sous les jougs, 12
5 Le bouc noir qui renifle et l’agneau blanc qui bêle. 12
         Le laboureur répond au bouvier qui le hèle ; 12
         Et les femmes s’en vont, portant sur leurs épaules 12
         Des coqs d’or enfermés en des cages de saule 12
         Et la corbeille ronde où se gonflent les fruits ; 12
10 La faux en oscillant heurte le fer qui luit 12
         Des bêches ; l’aiguillon d’épine noire touche 12
         Le foin vert qui se fane entre les dents des fourches ; 12
         Et les gestes sont gourds et les faces sont graves 12
         Et le pied lent se hâte, alerte, ou, las, s’entrave 12
15 Scandé selon le pas ou le piétinement ; 12
         Et la voix enrouée est presque un beuglement 12
         Ou, aigre, dans l’air clair, y chevrote, et après 12
         Que, venant du pacage ou venant du guéret, 12
         La horde agreste, lourde, obèse et bestiale 12
20 A passé, sabot dur ou talon qui s’étale, 12
         Mufle qui mâche, groin qui lappe, dent qui mange, 12
         Une senteur d’étable ou des odeurs de grange. 12
         De tout ce qui passa végétal et vivant, 12
         Durent dans le matin clair et pur où le vent 12
25 Fait, entre les clous d’or de mes battants de chêne, 12
         Trembler des brins de paille ou des flocons de laine. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie