REG_2/REG158
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
INSCRIPTIONS POUR LES TREIZE PORTES DE LA VILLE
Pour la Porte des Courtisanes
         Si tu viens, un matin, rejoindre dans les villes 12
         Toutes les douces sœurs frivoles et futiles 12
         Qui vendent leur beauté et donnent leur amour, 12
         Arrête-toi devant ma porte sans retour, 12
5 Car ses battants sont faits de vitre reflétante ; 12
         Regarde-toi venir devant toi, toi que tente 12
         Peut-être l’or déjà et le bruit du festin. 12
         Toi qui arrives du vaste pays lointain. 12
         Toi qui souris encor mystérieuse et pure, 12
10 Et rousse car l’automne est en ta chevelure, 12
         Et les fruits de l’été à tes seins, et la mousse 12
         Des antres fabuleux éclose à ta peau douce, 12
         Et dans le pli secret de ta plus tiède chair 12
         La forme des coquilles roses de la mer, 12
15 Et la beauté de l’aube et de l’ombre, et l’odeur 12
         Des forêts, des jardins, des algues et des fleurs ! 12
         Arrête-toi avant d’apporter cette aumône 12
         Ineffable d’être le printemps et l’automne 12
         À ceux qui vivent loin de l’aube et des moissons. 12
20 Écoute-moi, tu peux t’en retourner, sinon 12
         Entre, et je m’ouvrirai, joyeuse de te voir 12
         Passer rieuse et double à mon double miroir. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie