REG_2/REG164
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
INSCRIPTIONS POUR LES TREIZE PORTES DE LA VILLE
Pour la Porte sur la Mer
         Moi, le Barreur de poupe et le Veilleur de proue 12
         Qui connus le soufflet des lames sur ma joue, 12
         Le vent s’échevelant au travers de l’écume, 12
         L’eau claire de l’amphore et la cendre de l’urne, 12
5 Et, clarté silencieuse ou flamme vermeille, 12
         La torche qui s’embrase et la lampe qui veille. 12
         Le degré du palais et le seuil du décombre 12
         Et l’accueil aux yeux d’aube et l’exil aux yeux d’ombre 12
         Et l’amour qui sourit et l’amour qui sanglote 12
10 Et le manteau sans trous que l’âpre vent fait loque 12
         Et le fruit mûr saignant et la tête coupée 12
         Au geste de la serpe ou au vol de l’épée ; 12
         Va, vagabond des vents, des routes et des flots, 12
         De la course marine ou du choc des galops. 12
15 Moi qui garde toujours le bruit et la rumeur 12
         De la corne du pâtre et du chant du rameur, 12
         Me voici, revenu des grands pays lointains 12
         De pierre et d’eau, et toujours seul dans mon destin 12
         Et nu, debout encor à l’avant de la proue 12
20 Impétueuse qui dans l’écume s’ébroue ; 12
         Et j’entrerai brûlé de soleil et de joie, 12
         Carène qui se cabre et vergue qui s’éploie, 12
         Avec les grands oiseaux d’or pâle et d’argent clair, 12
         J’entrerai par la Porte ouverte sur la Mer ! 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie