REG_2/REG174
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
LA CORBEILLE DES HEURES
Passé
         Les bons vergers aux pommes mûres, 8
         Les beaux jardins aux fleurs de sang, 8
         Rauque ou joyeuse en ses murmures, 8
         La mer qui monte ou qui descend, 8
5 Et les jambes de l’estacade 8
         En marche, noires, sur le flot 8
         Qui gronde au roc ou dort aux rades, 8
         Lèche le sable ou mord l’îlot, 8
         La voile blanche dans l’aurore, 8
10 La voile jaune dans le soir, 8
         La proue où le soleil redore 8
         Une sirène à son miroir, 8
         La barque qui sort ou qui rentre, 8
         Le vaisseau qui vire ou qui vient, 8
15 Le câble, le filet et l’ancre, 8
         Brise de terre, vent marin ! 8
         J’ai vu les riants vergers rouges 8
         Et verts et j’ai cueilli les fleurs 8
         Que le vent âpre fait plus douces 8
20 De parfum, d’âme et de couleurs ; 8
         J’ai marché sur la mer immense 8
         Avec les longs jambages noirs 8
         De l’estacade qui s’avance 8
         Au-devant de l’aube et du soir ; 8
25 Mon esprit fut la voile agile 8
         Qui penche, s’envole et gémit, 8
         Et mon cœur a dormi dans l’île 8
         Où la sirène avait dormi. 8
         À la grève où le passé chante 8
30 Et que fuit, pour y revenir, 8
         La mer, je suis lié par l’ancre 8
         Invisible du souvenir. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie