REG_2/REG176
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
LA CORBEILLE DES HEURES
Odelette VI
         Si tu disais :
         Voici l’Automne qui vient et marche
         Doucement sur les feuilles sèches,
         Écoute le heurt de la hache
5 Qui, d’arbre en arbre, dans la forêt
         Sape et s’ébrèche ;
         Regarde aussi sur le marais
         Les oiseaux tomber, flèche à flèche,
         Les ailes lâches,
10 Avec des taches
         De doux sang frais.
         Si tu disais : Voici l’Hiver.
         Le soleil saigne sur la mer,
         La barque est prise aux glaces du port,
15 L’âtre fume, le vent halète
         Ou ricane, glapit ou guette
         Et jappe et mord ;
         Le jour finit en soir amer…
         Si tu disais : Je suis la douleur et l’hiver ;
20 Je t’aimerais, mais tu m’as dit en souriant :
         Regarde cette aurore à l’orient
         Rose et verte sur les prés et l’eau ;
         Avril aux doux pieds nus court sur l’herbe qui tremble
         Et le Printemps sonore et beau
25 Tressera tes jours en guirlandes
         Et la rose à la rose et la joie à la joie ;
         Je suis l’aube qui naît et l’aile qui s’éploie,
         Je suis souriante et ma bouche
         Est fraîche et douce,
30 Et je te tends
         Mes mains de chair en fleur qu’embaume le Printemps.
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie