REG_2/REG87
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
ARÉTHUSE
FLÛTES D’AVRIL ET DE SEPTEMBRE
Péroraison
         Ô lac pur, j’ai jeté mes flûtes dans tes eaux, 12
         Que quelque autre, à son tour, les retrouve, roseaux, 12
         Sur le bord pastoral où leurs tiges sont nées 12
         Et vertes dans l’Avril d’une plus belle Année ! 12
5 Que toute la forêt referme son automne 12
         Mystérieux sur le lac pâle où j’abandonne 12
         Mes flûtes de jadis mortes au fond des eaux. 12
         Le vent passe avec des feuilles et des oiseaux 12
         Au-dessus du bois jaune et s’en va vers la Mer ; 12
10 Et je veux que ton acre écume, ô flot amer, 12
         Argente mes cheveux et fleurisse ma joue ; 12
         Et je veux, debout dans l’aurore, sur la proue, 12
         Saisir le vent qui vibre aux cordes de la lyre 12
         Et voir, auprès des Sirènes qui les attirent 12
15 À l’écueil où sans lui nous naufragerions. 12
         Le Dauphin serviable aux calmes Arions. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie