REG_2/REG88
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
ARÉTHUSE
FLÛTES D’AVRIL ET DE SEPTEMBRE
Dans une Vigne vendangée
         Je chanterai, ce soir, Automne, tes pensées ! 12
         La vendange repose aux corbeilles tressées ; 12
         La grappe qui rougit la lèvre est à la main 12
         Lourde comme la Vie et comme le Destin, 12
5 Et la pluie a gonflé de larmes les fontaines ; 12
         Les flûtes avant de se taire sont lointaines 12
         Déjà et tristes et déjà le souvenir… 12
         Et c’est avoir vieilli déjà que de sentir, 12
         Derrière le coteau et par delà les plaines 12
10 Et le fleuve, qu’il est à jamais des fontaines 12
         Où nos faces verraient chacune son passé, 12
         Et de calmes chemins où nous avons passé, 12
         Et des ombres qui sont notre Ombre, et des années 12
         Qui, la main dans la main, sur nos heures glanées, 12
15 Marchent, tournant la tête et ne vous voyant plus ; 12
         Et cependant ce soir est beau, et des Dieux nus 12
         S’en viennent en dansant peut-être en nos pensées, 12
         Car la vendange est belle aux corbeilles tressées 12
         Et tu pleures pourtant l’Été qui t’abandonne, 12
20 Ô triste, ô Ariane éternelle, ô Automne ! 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie