REG_2/REG96
Henri de Regnier
LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS
1897
ARÉTHUSE
FLÛTES D’AVRIL ET DE SEPTEMBRE
La Sagesse de l'Amour
         Avant d’être de ceux qui marchent vers la Nuit, 12
         O toi qui fus l’enfant que sa jeunesse a fui 12
         Et qui, grave, t’assieds déjà, debout hier, 12
         Écoute encor, avant les fifres de l’Hiver, 12
5 Les flûtes de l’Été qui chantent dans l’Automne ; 12
         L’heure tendre là-bas embrasse l’heure bonne, 12
         Et, quand le chant se tait, au loin, tu peux entendre 12
         Ce que le bel Août dit au calme Septembre 12
         Et ce que dit ta joie à ta mélancolie. 12
10 Le fruit qui va mûrir avec sa branche plie ; 12
         C’est de la brise, hélas ! que sort le vent farouche, 12
         Mais la brise et le vent s’endorment bouche à bouche 12
         Aujourd’hui et le bois est vert et le soir tombe, 12
         Et les flûtes dans l’ombre appellent les colombes, 12
15 Et l’Été chante encor aux lèvres de l’Automne ; 12
         Le jour sera meilleur si l’aurore fut bonne ; 12
         Le soir est plus charmant lorsque l’âme est plus douce ; 12
         Le sourire fait une rose de la bouche ; 12
         La tresse dénouée est une chevelure ; 12
20 D’avoir été fontaine une eau reste plus pure. 12
         Aime et que sur tes pas les étoiles aient lui 12
         Quand tu seras de ceux qui marchent vers la Nuit. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie