ROL_1/ROL19
Maurice Rollinat
Dans Les Brandes
Poèmes Et Rondels
1877
LE FANTÔME D'URSULE
         Une nuit, — vous allez bien sûr être incrédule, — 12
         J'étais au coin du feu, lorsqu'en me retournant, 12
         Je vis debout dans l'ombre un hideux revenant 12
         Minuit sonnait alors à ma vieille pendule. 12
5 — « Me reconnais-tu, hein ? » dit-il en ricanant : 12
         Et son ricanement fit un bruit de capsule. 12
         Il ajouta : « je suis le fantôme d'Ursule : 12
         « Je te parlais d'amour jadis, mais maintenant, 12
         « J'aurai, vivant cadavre échappé de ma bière, 12
10 « Une loquacité féroce de barbière 12
         « Pour te parler de mort, à travers mon linceul. » 12
         Cela dit, l'être blanc s'enfuit dans les ténèbres. 12
         Et j'entends chaque nuit, lorsque je suis tout seul, 12
         Un long chuchotement de paroles funèbres. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie