ROL_1/ROL49
Maurice Rollinat
Dans Les Brandes
Poèmes Et Rondels
1877
LE JAMBON
         Je le vois toujours, ce jambon, 8
         Avec un appétit nouveau. 8
         Fier, il pendait au soliveau 8
         Antique et noir comme un charbon. 8
5 Oh ! devait-il être assez bon ! 8
         Gros comme une cuisse de veau ! 8
         Je le vois toujours, ce jambon. 8
         Avec un appétit nouveau. 8
         Il me hantait pour tout de bon 8
10 L'estomac comme le cerveau, 8
         Mais je viens d'en manger. Bravo ! 8
         Cette chair est un vrai bonbon. 8
         — Je le vois toujours ce jambon. 8
mètre profil métrique : 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie