ROL_1/ROL50
Maurice Rollinat
Dans Les Brandes
Poèmes Et Rondels
1877
LA BELLE PORCHÈRE
         La porchère va remplir l'auge 8
         De son mouillé d'eau de vaisselle. 8
         Les deux bras nus jusqu'à l'aisselle, 8
         Elle va, vient, court et patauge. 8
5 — L'air est plein d'une odeur de sauge. 8
         La lumière partout ruisselle. 8
         La porchère va remplir l'auge 8
         De son mouillé d'eau de vaisselle. 8
         Et ma foi ! mon désir se jauge 8
10 Aux charmes de la jouvencelle : 8
         Je suis fou de cette pucelle. 8
         — Allons ! verrats, quittez la bauge ! 8
         La porchère va remplir l'auge. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie