SIL_1/SIL31
Armand Silvestre
Les Renaissances
1870
LES VESTALES
Les Vestales
IX
         La nuit chemine et, sur ses pas silencieux, 12
         La poussière d'argent des astres s'est levée 12
         Tout le long de la route éternelle des cieux : 12
         — Vous gravirez ainsi la colline élevée 12
5 Où fleurit mon espoir comme un lis ténébreux, 12
         Vierge au pas indolent que mon âme a rêvée, 12
         Et, quand sur les sommets vous serez arrivée, 12
         Des étoiles luiront sous vos pieds amoureux. 12
         Car le jour m'a brûlé de feux que je recèle, 12
10 Pour garder à la nuit sa jalouse étincelle 12
         Et porter à la Mort un baiser surhumain… 12
         — Cependant qu'elle vit, ma douce bien-aimée, 12
         Seuls vous baisez tout bas sa robe parfumée, 12
         Grands bois agenouillés le long de son chemin ! 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie