SIL_1/SIL32
Armand Silvestre
Les Renaissances
1870
LES VESTALES
Les Vestales
X
         Vous m'avez, mon amour, contristé sans merci : 12
         Les jours sont longs à ceux que l'attente consume 12
         Et de qui l'ombre seule a connu le souci ! 12
         — Quand l'aube intérieure en leur âme s'allume, 12
5 Et que leur vision, dans l'azur obscurci, 12
         Se dresse lentement comme un brouillard qui fume, 12
         Des maux inconsolés oubliant l'amertume, 12
         Ils ne regrettent plus d'avoir souffert ainsi ; 12
         Ils savent que le bien de n'aimer que des songes 12
10 Est d'abolir l'affront des terrestres mensonges 12
         Et d'asseoir son bonheur dans la sérénité. 12
         — Vous m'avez, mon amour, sans merci contristé : 12
         Les étoiles rêvaient sur le bord de la nue 12
         Et j'étais à genoux : — vous n'êtes pas venue. 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie