SIL_1/SIL4
Armand Silvestre
Les Renaissances
1870
LA VIE DES MORTS
I
LA NATURE
III
Les Sources
         Errant sous le dôme emperlé 8
         Des verdures ensommeillées ; 8
         Parfois, au sortir des feuillées, 8
         L'œil clair des sources m'a troublé. 8
5 — L'eau regarde : — et l'aurore éveille, 8
         Dans ce regard lent et discret, 8
         Comme l'étonnement secret 8
         D'un jeune esprit qui s'émerveille. 8
         Comme en un rêve de candeur, 8
10 L'eau regarde, et l'étrange flamme 8
         Des choses qui viennent d'une âme 8
         Illumine sa profondeur. 8
         L'œil des sources est plein de larmes 8
         Et plein de reproches perdus, 8
15 Et des remords inattendus 8
         S'y reflètent comme des armes 8
         Le long d'un bouclier d'argent : 8
         — La Vie est là qui, solennelle, 8
         Attend et darde sa prunelle 8
20 Fixe sur le monde changeant ! 8
         — La Vie aux éléments rendue 8
         Par les héritiers du limon, 8
         Foule sans yeux, foule sans nom, 8
         Sous l'éternité descendue. 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie