SIL_1/SIL5
Armand Silvestre
Les Renaissances
1870
LA VIE DES MORTS
I
LA NATURE
IV
Les Nuages
Les morts vont vite.
BURGËR.
I
         Du front des sources qui, sans trêve, 8
         Se lamentent sous les gazons, 8
         Vers le ciel bleu des horizons 8
         Ils sont remontés, comme un rêve : 8
5 Fils des terrestres éléments, 8
         Nés des pleurs éternels de l'onde, 8
         Plus haut que ses gémissements 8
         Ils ont fui par delà le monde ! 8
         Et, sous leurs ailes obscurci, 8
10 L'azur attristé les emporte, 8
         Les Nuages, blanche cohorte… 8
         — Les Morts légers passent ainsi.— 8
II
         S'il est vrai que les morts vont vite, 8
         D'où viennent-ils, où s'en vont-ils, 8
15 Ces souffles errants et subtils 8
         Qu'une âme vagabonde habite ? 8
         Oh ! si vous vivez sans remords, 8
         Votre douleur fut éphémère, 8
         Vous qui laissez errer vos morts 8
20 Ainsi que des enfants sans mère ! 8
         — Les miens ! — j'ai su les retenir 8
         Dans mon cœur, jalouse demeure 8
         Où chaque matin je les pleure 8
         Pour les empêcher de partir. 8
III
25 Pour les empêcher de partir 8
         Je leur parle avec vigilance, 8
         Je les écoute, — et leur silence 8
         Ne lasse pas mon souvenir ! 8
         Car l'oubli seul donne des ailes 8
30 Aux morts que nous avons pleurés, 8
         Et, si vous êtes immortelles, 8
         Âmes, mes sœurs, vous m'attendrez ! 8
         La même fange nous rassemble ; 8
         Le même azur, Dieu nous le doit ! 8
35 — Quand le nid devient trop étroit, 8
         Tous les oiseaux partent ensemble. 8
IV
         Aux oiseaux vagabonds pareils, 8
         Les nuages, blanche cohorte, 8
         Plus haut que l'azur qui les porte, 8
40 Montent-ils vers d'autres soleils ? 8
         Par delà les sphères mortelles, 8
         Rencontrent-ils des cieux plus beaux ? 8
         — Où vont ces Icares nouveaux 8
         Fondre la neige de leurs ailes ? 8
45 Tristes de l'éternel souci 8
         Que font les choses inconnues, 8
         Nous poursuivons le vol des nues… 8
         Les Morts légers passent ainsi ! 8
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie