SIL_1/SIL58
Armand Silvestre
Les Renaissances
1870
A TRAVERS L'ÂME
Impressions
IX
Mater Superba
         Quand, sur ton noble front de pudeur revêtu, 12
         J'admire la beauté, splendeur de la vertu, 12
         J'aime d'un fol amour, mère orgueilleuse et sainte, 12
         Ton fils que tu retiens dans une molle étreinte, 12
5 Ton beau captif qui veut s'échapper de tes bras. 12
         Chante, mère orgueilleuse et douce, et tu verras 12
         Sur ton bras courageux rouler sa blonde tête, 12
         Et tu demeureras, immobile et muette, 12
         Recueillie, et tout bas adorant son sommeil ! 12
10 Berce-le doucement, et, s'il pleure au réveil, 12
         Penche vers lui ton front, mère orgueilleuse et tendre ; 12
         Que ton fils te caresse, et que je puisse entendre, 12
         Comme dans les rosiers les passereaux voleurs, 12
         Gazouiller ses baisers sur tes lèvres en fleurs ! 12
logo de l'université   logo de l'université  
CRISCO - Université de Caen Normandie